Je me pose des questions

Connaître le contexte des prises de biotine et comprendre les perspectives

Qu’est-ce que la biotine ?

La biotine, ou vitamine B7 ou vitamine B8 ou vitamine H est une vitamine hydrosoluble du groupe B.
La biotine est apportée par une alimentation équilibrée. Il n’existe pas d’AJR* et rares sont les personnes présentant un déficit (à l’exception de certaines maladies métaboliques rares1-2 diagnostiquées en général dans les premières années de vie).

Sous quelle forme et à quelle dose est-on susceptible de prendre de la biotine ?

Multi-vitamines

30-150 µg/jour
« faible dose »

Compléments alimentaires

5-10 mg/jour
« forte dose »

Médicaments

>10 mg/jour
« très forte dose »

Quelles informations pour les prescripteurs ?

Malgré le manque de preuves cliniques4-5, de fortes doses de biotine à visée esthétique, sous forme de compléments alimentaires peuvent être utilisées (peau, ongles, cheveux).
La biotine est également utilisée à très forte dose en tant que médicament.

La biotine à forte dose est susceptible de causer des interférences dans certains dosages de laboratoire de biologie médicale.

Je me pose des questions

Connaître le contexte des prises de biotine et comprendre les perspectives

Qu’est-ce que la biotine ?

La biotine, ou vitamine B7 ou vitamine B8 ou vitamine H est une vitamine hydrosoluble du groupe B.
La biotine est apportée par une alimentation équilibrée. Il n’existe pas d’AJR* et rares sont les personnes présentant un déficit (à l’exception de certaines maladies métaboliques rares1-2 diagnostiquées en général dans les premières années de vie).

Sous quelle forme et à quelle dose est-on susceptible de prendre de la biotine ?

Multi-vitamines

30-150 µg/jour
« faible dose »

Compléments alimentaires
Ils représentent plus de 100 fois la dose journalière suggérée3.

5-10 mg/jour
« forte dose »

Médicaments
Sous prescription médicale pour certaines pathologies bien identifiées.

>10 mg/jour
« très forte dose »

Quelles informations pour les prescripteurs ?

Malgré le manque de preuves cliniques4-5, de fortes doses de biotine à visée esthétique, sous forme de compléments alimentaires peuvent être utilisées (peau, ongles, cheveux).
La biotine est également utilisée à très forte dose en tant que médicament.

La biotine à forte dose est susceptible de causer des interférences dans certains dosages de laboratoire de biologie médicale.

La dose de biotine et les interférences ?

Il n’y a pas de risque d’interférence associé à la prise de biotine lorsque celle-ci fait partie d’une prise standard multi-vitaminiques, en revanche la prise de biotine à forte dose peut conduire à des interférences avec certains immunodosages6.
La biotine est apportée par une alimentation équilibrée. Il n’existe pas d’apport journalier recommandé (AJR) et rares sont les personnes présentant un déficit. Aux USA, des apports compris entre 30 et 100µg/jour3 sont proposés pour la population adulte.

PA-147-18

La dose de biotine et les interférences ?

Il n’y a pas de risque d’interférence associé à la prise de biotine lorsque celle-ci fait partie d’une prise standard multi-vitaminiques, en revanche la prise de biotine à forte dose peut conduire à des interférences avec certains immunodosages6.
La biotine est apportée par une alimentation équilibrée. Il n’existe pas d’apport journalier recommandé (AJR) et rares sont les personnes présentant un déficit. Aux USA, des apports compris entre 30 et 100µg/jour3 sont proposés pour la population adulte.

PA-147-18

*AJR : Apport Journalier Recommandé

1.Wolf B. Biotinidase Deficiency. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK1322/# dernier accès avril 2018
2.Kassem H. et al. (2014). AJNR, 35 (10), 1990-1995
3.https://www.mayoclinic.org/drugs-supplements/biotin-oral-route/description/drg-20062359, dernier accès mai 2018
4.Patel et al. A Review of the Use of Biotin for Hair Loss.  Skin Appendage Disord 2017;3:166–169
5.Guo et al, Dermatol Pract Concept 2017; 7(1):1
6.Grimsey P.  et al. Population pharmacokinetics of exogenous biotin and the relationship between serum levels and in vitro immunoassay interference. Int. J. Pharmacokinet. 2017. Volume 2 Issue 4.

Menu